Aller directement à la navigation

Vie de l'Église

Portrait de Cat-modératrice

Mais puisque je vous dis que les divorcés remariés ne sont pas excommuniés !

Temps de lecture estimé : 3 min.
 

Une fois de plus, un article de presse laisse entendre que l’Église catholique excommunie les divorcés remariés.

Dans cet article du Figaro : Le pape François allège la procédure de nullité des mariages catholiques, Jean-Marie Guénois explique avec clarté en quoi l’expression d’« annulation de mariage » est impropre. L’Église n’annule jamais un mariage valide. Elle n’en a pas le pouvoir, car Jésus a été on ne peut plus clair sur le sujet1. Ce que l’Église permet, c’est de constater la nullité d’un mariage n’ayant jamais été valide.

Mais plus loin dans l’article, l’auteur, qui connaît pourtant bien l’Église, écrit deux fois que le pape François cherche des solutions pour permettre aux divorcés remariés de revenir dans la communion de l'Église. Être exclu de la communion de l’Église, cela veut dire être excommunié. La rumeur de l’excommunication des divorcés remariés a la vie dure… Pourtant, rien n’est plus faux. L’Église catholique n’a jamais excommunié les divorcés remariés.

Communion eucharistique
Portrait de Cat-modératrice

Avortement, Fraternité Saint Pie X : la miséricorde n'exclut personne

Temps de lecture estimé : 5 min


Une fois de plus, le pape François réussit à attirer l’attention de tous les media !

Mardi dernier 1er septembre, notre pape a publié une lettre annonçant l’indulgence accordée à tous ceux qui feront certaines démarches, à l’occasion de l’année de la miséricorde qui sera ouverte le 8 décembre prochain.

L’indulgence consiste en la délivrance des conséquences du péché. Le sacrement de la confession permet d’être libéré de la culpabilité, de recevoir le pardon de Dieu, mais nous restons enchaînés par les conséquences de nos actes.

Mgr Fellay avec le pape Benoît XVI
Portrait de Filippo-modérateur

Pour des églises ouvertes !

Temps de lecture estimé : 3 min

Cet article est le fruit de deux chocs personnels récents.

D'abord, dans notre village, il a été décidé, pour raisons de sécurité, de fermer l'église en-dehors de la messe. Cette décision semble légitime au vu des récentes profanations dans le secteur, mais elle m'empêche d'aller prier régulièrement comme j'en avais l'habitude.

Ensuite, lors d'une visite à Digne-les-Bains (Alpes de Haute Provence), j'ai eu la douleur de constater qu'aucune église de cette ville n'était ouverte en-dehors de la messe, y compris la cathédrale. Seule une chapelle peu entretenue est ouverte certains jours à certaines heures. Je ne pouvais pas imaginer qu'en France, on puisse trouver un siège épiscopal où aucune église ne soit ouverte en semaine.

De jeunes catholiques occidentaux à la rencontre des chrétiens d'Orient

Temps de lecture estimé : 4 min

"C’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de chrétiens" (11, 26). Ce verset des Actes des Apôtres a inspiré le nom de notre jeune groupe Antiokia, une initiative que nous avons lancée il y a un an, pour favoriser la prière, la rencontre et le partage entre des jeunes chrétiens latins et orientaux.

Portrait de Filippo-modérateur

Un pèlerinage méconnu : les Grottes de saint Antoine

Temps de lecture estimé : 1 mn 30

Il y a une grotte, il y a eu une apparition mariale et il y a une source miraculeuse, mais ce n'est pas Lourdes... À Brive-la-Gaillarde (Massif Central) se trouve un « petit » sanctuaire niché dans un bois dominant la ville. Ici, en l'an 1226, saint Antoine (appelé habituellement « de Padoue », mais il est né à Lisbonne) est venu prêcher la Bonne Nouvelle comme il l'a fait dans de nombreuses villes et villages du quart sud-ouest de la France.

En pleine hérésie cathare, sa simplicité, sa douceur, son humilité et la puissance de sa prédication font merveille, des milliers de personnes passées au catharisme reviennent à la foi catholique. Sur son chemin, Antoine fonde de nombreux couvents franciscains, dont celui de Brive, en plein centre ville.

Une tentative de reconstruction du visage de saint Antoine
Portrait de Filippo-modérateur

Sacrement de la Confirmation : vers un retour aux sources ?

Temps de lecture estimé : 2 min 30

À la Pentecôte 2014, Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, a dévoilé un ambitieux projet concernant la pratique de la confirmation en France, en proposant d'abaisser l'âge de sa réception.

Mgr Minnerath, archevêque de Dijon

Voir l'article dans Famille chrétienne, 26 juin 2014. Voir le texte complet signé de Mgr Minnerath, intitulé « Orientations pastorales ad experimentum », Pentecôte 2014.

Depuis de nombreuses années, pratiquement tous les diocèses de France pratiquent la confirmation à l'adolescence, pour les enfants qui ont été baptisés auparavant. Or, cette pratique est une disposition mise en place par la seule Conférence des évêques de France, et le texte officiel, sanctionnant une pratique bien antérieure, ne date que de 1986 (Bulletin officiel de la Conférence des évêques n. 30, 28 janvier 1986, p. 450).

Mgr Minnerath fait d'abord un constat d'échec pastoral de cette pratique : seuls 5% des enfant baptisés reçoivent la confirmation. Mais ce constat est suivi d'une réflexion de fond bien plus importante : est-il juste de conférer la confirmation après la première communion ?

Confirmation à Notre-Dame de Paris
Portrait de Cat-modératrice

Peut-il y avoir une fraternité entre chrétiens et musulmans ?

Temps de lecture estimé : 2 min 30

Pakistan : de nombreux musulmans se sont mobilisés contre les persécutions anti-chrétiennes, le 6 octobre 2013Toutes les fois où je mentionne, dans notre revue de presse de bonnes nouvelles, des actes de paix et d’entraide posés par des musulmans envers des chrétiens, certains de mes contacts des réseaux sociaux me quittent ou se scandalisent, en me rappelant tous les crimes commis dans le monde par des musulmans envers des chrétiens. Aux yeux de certains catholiques, toute entente entre musulmans et chrétiens est satanique.

Portrait de Filippo-modérateur

« Qu’ils soient un » : espérer avec nos frères orthodoxes

Temps de lecture estimé : 4 min

Le Seigneur a dit, parlant de nous ses disciples : « Qu’ils soient un, afin que le monde croie » (Év. Jean 17,21).

Au cours du premier millénaire, la communion s’était globalement maintenue entre les chrétiens, à part quelques schismes mineurs.

Depuis 1054, l'unique Église du Christ, notre Église, subit un drame qui est celui de la division fondamentale entre l'Occident et l'Orient. C’est le schisme avec ceux qui se désignent eux-mêmes comme « orthodoxes ».

Le métropolite Hilarion et le cardinal Kurt Koch
Portrait de Filippo-modérateur

Mgr Lustiger : évêque réformateur au service de Dieu et des hommes

Temps de lecture estimé : 5 min 30

Le 19 septembre 2013, la Mairie de Paris a décidé d'honorer la mémoire de Mgr Jean-Marie Lustiger, archevêque de Paris pendant 24 ans, en donnant son nom au Petit Pont, le pont qui enjambe la Seine à la jonction de la Préfecture de police et du parvis de Notre-Dame - place Jean-Paul II.

Il n'est que justice d'honorer ainsi un évêque hors normes, que l'on peut faire figurer aux côtés d'autres évêques d'exception comme saint Charles Borromée (1538-1584), archevêque de Milan, le bienheureux Alain de Solminihac (1593-1659), évêque de Cahors, ou saint Eugène de Mazenod (1782-1851), archevêque de Marseille.

Portrait de Filippo-modérateur

« De toutes les nations faites des disciples » : le défi de l'évangélisation mondiale

Temps de lecture estimé : 8 min

Alors que les JMJ de Rio sont maintenant terminées, nous constatons que le pape François marche résolument dans les pas de ses prédécesseurs, dans un effort constant pour remettre l'Église dans une dynamique missionnaire.
En cela, il suit la parole de Jésus, parole finale de l'Évangile selon Matthieu, parole retenue par le pape Benoît XVI comme thème de ces JMJ. Cette parole donne l'ordre à ses apôtres de faire des disciples dans TOUTES les nations, et non seulement dans celles qui présentent un terrain favorable.

Pages

Souscrire à RSS - Vie de l'Église


Dr. Radut Consulting