Aller directement à la navigation

Vie de l'Église

Portrait de Filippo-modérateur

2017 : renouveler le sacerdoce en France

Temps de lecture estimé : 4 min

Mgr Naud évêque de Digne et ses séminaristesAujourd'hui Jeudi saint, c'est la fête des prêtres partout dans le monde.

Trois éléments me viennent spontanément à l'esprit à cette occasion : les espoirs vis-à-vis du sacerdoce, un article récent du magazine Famille chrétienne, les attitudes et actions à adopter en famille pour promouvoir le sacerdoce.

Quels sont les espoirs de renouveau que nous voyons aujourd'hui à l'œuvre en France ? On peut citer :

- La création de nouveaux séminaires interdiocésains : Paris, Toulon et Ars, et il y en a peut-être d'autres.

- La création de propédeutiques.

- Le témoignages de séminaristes lors de missions ou de grands rassemblements

- Les journées portes ouvertes dans les séminaires

- L'organisation de temps de prière ou de jeûnes spécifiques pour les vocations

- L'insistance sur le sacerdoce dans les grands rassemblements du type des sessions de Paray-le-Monial organisées par la communauté de l'Emmanuel

 

Quel est le profil des séminaristes français aujourd'hui ? À la page 40 du n° 2045 (25 au 30 mars 2017) du magazine Famille chrétienne, nous trouvons un article éclairant de Bertille Perrin intitulé : Qui sont nos séminaristes ?

Le père Guy Gilbert reçoit la bénédiction d'un prêtre qui vient d'être ordonné
Portrait de Filippo-modérateur

Aimer au prix de sa vie : dix Français, six Laotiens et un Italien martyrs au Laos béatifiés

Temps de lecture estimé : 7 min 30

L'Agence d'information des Missions Étrangères de Paris (MEP) informe que dix martyrs Français, tous tués par la guérilla communiste au cours de leur mission au Laos entre 1954 et 1969, ont été déclarés bienheureux le 11 décembre 2016, en même temps que six Laotiens et un Italien.

« Dimanche 11 décembre, 3e dimanche de l’Avent, il n’y a eu qu’une seule et unique messe célébrée dans tout le Laos. Les quatre évêques et les 21 prêtres que compte cette petite Église catholique étaient tous regroupés à Vientiane, où, dans l’église du Sacré-Cœur, l’unique lieu de culte catholique de la capitale, ils ont célébré, en présence de près de 6 000 fidèles et d’une dizaine de prélats étrangers, la béatification de 17 martyrs. »

Pourquoi risquer sa vie pour l'amour de Dieu aujourd'hui ?

Ces béatifications sont une occasion de méditation et de contemplation : pourquoi ces hommes ont-ils choisis d'aller annoncer Jésus au bout du monde, dans un petit pays inconnu, reculé et très pauvre, sachant sans le moindre doute qu'ils risquaient leur vie ? Quel genre d'amour pouvaient-ils avoir dans le cœur pour choisir une vie aussi aventureuse et périlleuse ?

Le Père Mario Borzaga, martyr à 27 ans
Portrait de Les Petits Ostensoirs

Les Petits Ostensoirs, pour la promotion de la confession des enfants

Temps de lecture estimé : 2 min

« S'il te plait maman, emmène-moi me confesser ! »

Avez vous déjà entendu cette phrase ? Probablement pas plus qu'on n'a déjà vu un jeune garçon blond demander au beau milieu du désert à un aviateur en rade de lui dessiner un mouton. Pourtant cela pourrait être le début d'une très belle histoire, un cadeau merveilleux à transmettre qui conduit à la rencontre de Jésus et nous transforme en petits ostensoirs, en porte-Christ envoyés dans le monde pour rayonner.

Portrait de Filippo-modérateur

Louis et Zélie Martin, mariés et pourtant saints !

Temps de lecture estimé : 6 min

Portraits de Louis et Zélie Martin à Notre Dame des Victoires à ParisCe titre se veut volontairement provocant. Il serait absurde de croire que l'Église a jamais refusé la canonisation de personnes mariées. Mais nous allons voir comment cette canonisation est une preuve supplémentaire de la sagesse de Dieu, qui donne à ses enfants ce dont ils ont besoin en temps voulu.

Saints Louis et Zélie Martin ont été canonisés en ce mois d'octobre 2015. En quoi cela nous concerne-t-il, nous baptisés du XXIe siècle ?

Leur canonisation est, entre autre, un fort encouragement, pour nous laïcs, à croire que Dieu veut notre sainteté. Il veut pour nous une sainteté qui n'a ni moins de valeur, ni moins de beauté, ni moins d'exemplarité que celle des consacrés, clercs, rois et reines, et martyrs.

La châsse contenant la relique des époux Martin
Portrait de Filippo-modérateur

Saint Thomas d'Aquin, les reliques cachées

Temps de lecture estimé : 1 min 30

L'église des Jacobins (Dominicains) à ToulouseMi-août, j'ai eu l'occasion de visiter Toulouse. J'ai donc admiré la superbe église des Jacobins (autre nom des Dominicains) une des attractions majeures du centre-ville. Les touristes allaient et venaient comme dans un couvent désaffecté, glorieux témoin d'un passé révolu, comme par exemple l'abbaye de Fontenay en Bourgogne.
 
Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir près d'une chapelle latérale un autel sous lequel se trouvent les reliques de saint Thomas d'Aquin, un des piliers centraux de la théologie de l'Église, célébré par le pape Pie XI comme le « docteur commun ou universel1 » de l'Église catholique !

Saint Thomas d'Aquin
Portrait de Cat-modératrice

Mais puisque je vous dis que les divorcés remariés ne sont pas excommuniés !

Temps de lecture estimé : 3 min.
 

Une fois de plus, un article de presse laisse entendre que l’Église catholique excommunie les divorcés remariés.

Dans cet article du Figaro : Le pape François allège la procédure de nullité des mariages catholiques, Jean-Marie Guénois explique avec clarté en quoi l’expression d’« annulation de mariage » est impropre. L’Église n’annule jamais un mariage valide. Elle n’en a pas le pouvoir, car Jésus a été on ne peut plus clair sur le sujet1. Ce que l’Église permet, c’est de constater la nullité d’un mariage n’ayant jamais été valide.

Mais plus loin dans l’article, l’auteur, qui connaît pourtant bien l’Église, écrit deux fois que le pape François cherche des solutions pour permettre aux divorcés remariés de revenir dans la communion de l'Église. Être exclu de la communion de l’Église, cela veut dire être excommunié. La rumeur de l’excommunication des divorcés remariés a la vie dure… Pourtant, rien n’est plus faux. L’Église catholique n’a jamais excommunié les divorcés remariés.

Communion eucharistique
Portrait de Cat-modératrice

Avortement, Fraternité Saint Pie X : la miséricorde n'exclut personne

Temps de lecture estimé : 5 min


Une fois de plus, le pape François réussit à attirer l’attention de tous les media !

Mardi dernier 1er septembre, notre pape a publié une lettre annonçant l’indulgence accordée à tous ceux qui feront certaines démarches, à l’occasion de l’année de la miséricorde qui sera ouverte le 8 décembre prochain.

L’indulgence consiste en la délivrance des conséquences du péché. Le sacrement de la confession permet d’être libéré de la culpabilité, de recevoir le pardon de Dieu, mais nous restons enchaînés par les conséquences de nos actes.

Mgr Fellay avec le pape Benoît XVI
Portrait de Filippo-modérateur

Pour des églises ouvertes !

Temps de lecture estimé : 3 min

Cet article est le fruit de deux chocs personnels récents.

D'abord, dans notre village, il a été décidé, pour raisons de sécurité, de fermer l'église en-dehors de la messe. Cette décision semble légitime au vu des récentes profanations dans le secteur, mais elle m'empêche d'aller prier régulièrement comme j'en avais l'habitude.

Ensuite, lors d'une visite à Digne-les-Bains (Alpes de Haute Provence), j'ai eu la douleur de constater qu'aucune église de cette ville n'était ouverte en-dehors de la messe, y compris la cathédrale. Seule une chapelle peu entretenue est ouverte certains jours à certaines heures. Je ne pouvais pas imaginer qu'en France, on puisse trouver un siège épiscopal où aucune église ne soit ouverte en semaine.

Portrait de Antioka Orient

De jeunes catholiques occidentaux à la rencontre des chrétiens d'Orient

Temps de lecture estimé : 4 min

"C’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de chrétiens" (11, 26). Ce verset des Actes des Apôtres a inspiré le nom de notre jeune groupe Antiokia, une initiative que nous avons lancée il y a un an, pour favoriser la prière, la rencontre et le partage entre des jeunes chrétiens latins et orientaux.

Portrait de Filippo-modérateur

Un pèlerinage méconnu : les Grottes de saint Antoine

Temps de lecture estimé : 1 mn 30

Il y a une grotte, il y a eu une apparition mariale et il y a une source miraculeuse, mais ce n'est pas Lourdes... À Brive-la-Gaillarde (Massif Central) se trouve un « petit » sanctuaire niché dans un bois dominant la ville. Ici, en l'an 1226, saint Antoine (appelé habituellement « de Padoue », mais il est né à Lisbonne) est venu prêcher la Bonne Nouvelle comme il l'a fait dans de nombreuses villes et villages du quart sud-ouest de la France.

En pleine hérésie cathare, sa simplicité, sa douceur, son humilité et la puissance de sa prédication font merveille, des milliers de personnes passées au catharisme reviennent à la foi catholique. Sur son chemin, Antoine fonde de nombreux couvents franciscains, dont celui de Brive, en plein centre ville.

Une tentative de reconstruction du visage de saint Antoine

Pages

Souscrire à RSS - Vie de l'Église


Dr. Radut Consulting