Aller directement à la navigation

Spiritualité

Portrait de Cat-modératrice

Dossier : Révolte ou vulnérabilité ?

 

« La prière est, en somme, la seule révolte qui se tienne debout. »
Georges Bernanos, Les Grands Cimetières sous la lune, 1938
 

Muhammad Yunus
Portrait de Filippo-modérateur

Dieu intimement présent au cœur de l'homme

Vidéo Youtube de 28 min

Dans l'émission "Un cœur qui écoute" de la chaîne KTO, le Père Max Huot de Longchamp, responsable de l'association Saint Jean de la Croix, part d'un texte du mystique Jean Tauler, mystique alsacien mort en 1361.

La prise de conscience de la présence de Dieu dans mon propre cœur, dans mon propre être, au plus profond de moi, est indispensable à toute vie spirituelle, et à toute vie mystique, la différence entre l'une et l'autre n'étant que de degré.

 Statue de Jean Tauler dans une niche de la façade sud de l'église Saint-Pierre-le-Jeune protestant, photo Ji-Elle
Portrait de Cat-modératrice

« C’est trop facile ! »

Temps de lecture estimé 7 min

Sur un forum catholique, un internaute s’interroge :

Dans ma vie de chrétien il y a, comme en chacun de nous, le poids de mes péchés. Régulièrement, toutes les quinzaines voire toutes les trois semaines, je rencontre un prêtre pour la confession.

J'ai un péché récurrent. Je tombe régulièrement. Je me relève et je retombe.

J'en viens à me décourager, me disant que je n'ai pas assez de foi, assez de force. Et puis, comble d'orgueil, j'en viens à être gêné devant le prêtre. Alors je change parfois de confesseur.

Oui, je sais qu'il y a là nécessité pour moi de poser un vrai acte de confiance et d'humilité. Mais mon propos s'est éloigné de son objet.

Voilà ma question : A revenir sans cesse devant le même péché à toutes les confessions, n'y-a-t-il pas là « facilité » de ma part. En gros, « j'y tombe mais c'est pas grave, je vais être pardonné ».
(Source ici

Prêtre disponible pour une confession

Pages

Souscrire à RSS - Spiritualité


Dr. Radut Consulting