Aller directement à la navigation

Regard chrétien sur le couple et l'amour

Portrait de Filippo-modérateur

Égalité homme - femme dans la Bible : une vision renouvelée

Temps de lecture : 1 min 30

La description de la création de l'être humain homme et femme, telle que nous la voyons dans les deux premiers chapitres de la Genèse, conditionne largement la vision occidentale sur l'être humain, sur l'identité masculine, l'identité féminine et les rapports entre homme et femme depuis que le christianisme est devenu la religion majoritaire en Occident.

Encore aujourd'hui, il est facile de constater à quel point la vision occidentale diffère radicalement des visions d'autres aires de civilisation comme l'Afrique ou l'Inde.

Il est donc d'une extrême importance d'étudier ces textes de près, pour obtenir une interprétation la plus juste possible de ces textes bibliques, et ainsi renouveler notre regard sur le seul être créé à l'image de Dieu.

Portrait de Cat-modératrice

La procréation est-elle le but de la sexualité ?

Temps de lecture estimé : 6 min 30

Jeudi 22 octobre, le magazine Le Figaro Madame a publié un article intitulé : Ces jeunes couples qui attendent le mariage pour faire l’amour. Dans cet article nous sont donnés des extraits du témoignage de plusieurs couples de jeunes ayant choisi d’attendre le mariage avant de vivre l’union des corps.

La première jeune femme citée déclare que ce qui préside à leur décision est « Notre éducation catholique dans laquelle l’intimité des corps est quelque chose de précieux, et dont le but premier est de donner la vie. »

L’Église catholique enseigne-t-elle vraiment que la procréation est le but premier de l’union sexuelle entre deux conjoints ?

Portrait de Cat-modératrice

« Soyez féconds et multipliez-vous » : couples infertiles, des raisons d'espérer - Par Juliette Chové

Temps de lecture estimé : 2 min

Le nouveau livre de Juliette Chové, sage-femme depuis de nombreuses années, et instructrice FertilityCare depuis six ans, propose à la fois une méditation spirituelle sur l’épreuve de l’infertilité, et une découverte des méthodes scientifiques qui permettent aujourd’hui à de nombreux couples ayant des difficultés à concevoir, de se passer de la fécondation in vitro : les NaProTechnologies. Vous pouvez le commander ici :  Soyez féconds et multipliez-vous.

« Je suis Anne, mère de Marie, Dieu veut que je sois honorée ici ». Par ces mots, sainte Anne s'adresse à un paysan breton, Yvon Nicolazic, au XVIIe siècle. Depuis, elle ne cesse d'attirer les foules en ce hameau de Ker Anna, devenu le sanctuaire de Sainte-Anne d'Auray - le plus célèbre pèlerin a été le pape Jean-Paul II en 1996. De nombreux couples infertiles, touchés par la paternité miraculeuse d'Yvon Nicolazic après plus de dix ans de stérilité, viennent demander, auprès de l'aïeule du Christ, la grâce d'une naissance. Anne d'Autriche elle-même a imploré sa sainte patronne. Juliette Chové, en s'appuyant sur l'histoire du sanctuaire, ainsi que sur les récits bibliques de stérilité et les témoignages de couples qu'elle a accompagnés, présente le chemin qui s'ouvre aux époux « en espérance d'enfants ». Formée aux méthodes naturelles, elle met ses compétences de sage-femme au service des couples, pour la restauration de leur fertilité, selon une nouvelle approche médicale, véritable alternative à la fivette. Forte de cette expérience et riche d'un master obtenu à l'Institut Jean-Paul II, elle propose de nombreux repères humains et spirituels pour traverser cette épreuve, avec le secours toujours actuel de sainte Anne. (Quatrième de couverture du livre)

Portrait de Cat-modératrice

Jésus sauveur du couple : Alex et Maud Lauriot-Prevost évangélisent le mariage

Temps de lecture estimé : 1 min


Alex et Maud Lauriot-Prevost, mariés depuis 1983, parents de cinq enfants et grand-parents de trois petits-enfants, sont délégués diocésains à la Nouvelle Évangélisation du diocèse d’Avignon, après avoir été responsables de la pastorale conjugale et familiale pendant 7 ans. Ils ont beaucoup collaboré avec le père Daniel-Ange, et sont aujourd’hui modérateurs de la Communion Priscille et Aquilla.

Leur désir d’annoncer la Bonne Nouvelle du mariage tel que Dieu l’a désiré pour  le bonheur de l’homme et de la femme, et tel que Jésus l’a sauvé, les a poussés à écrire ensemble ces deux livres : Évangéliser le mariage et Jésus sauve ton couple !

Portrait de Filippo-modérateur

Ma solitude intérieure : cadeau empoisonné ou don de Dieu ?

Temps de lecture estimé : 4 min 30

Pour beaucoup, la solitude est une ennemie. Être seul, cela veut dire, au mieux, ne pas être en couple, mais avoir des amis, au pire, ne même pas avoir d'amis.
Et puis, dès les premiers versets de la Genèse, Dieu dit : « Il n'est pas bon que l'homme soit seul ». Et effectivement, il crée la femme pour être sa compagne.
Donc, comment imaginer qu'il y ait quelque chose de positif dans la solitude ?
Regardons plus attentivement, cependant.
 

Portrait de Filippo-modérateur

Des raisons d'éviter la vie commune avant le mariage

Temps de lecture estimé : 4 min 30

Cet article tente de répondre à la délicate question de la vie commune avant le mariage, et spécialement de la position de l'Église qui la prohibe.

Portrait de Filippo-modérateur

La pitié dangereuse

Temps de lecture estimé : 5 min

« La pitié dangereuse (ou l'impatience du cœur) » est le titre du seul roman de Stefan Zweig, roman édité en 1939.

Stefan Zweig (1881-1942) est un auteur qui a toujours vécu dans la nostalgie de l’Empire austro-hongrois, démantelé en 1918. Son œuvre, vaste, est surtout composée de nouvelles, de biographies et de lettres.

Ce roman montre comment une pitié non éclairée par la raison peut mener, avec les meilleures intentions du monde, aux pires catastrophes. Il est d’autant plus intéressant qu’il concerne les rapports entre un homme et une femme, qui tissent une relation ambiguë.

Portrait de Cat-modératrice

Affection pour nos proches et sainteté

Temps de lecture estimé : 5 min

Le responsable de l'association Saint Jean de la Croix m'a autorisée à publier ici une partie de son dernier numéro du bulletin Oraison (bulletin mensuel d'aide à la vie spirituelle).

 

En quoi une affection particulièrement forte, celle d’un époux pour son épouse, ou d’une mère pour son enfant, par exemple, peut-elle contribuer à une plus grande sainteté ? Et au-delà, comment concilier la vie chrétienne comme amour inconditionnel du Christ, et nos affections terrestres ?

Famille
Portrait de Nénuphar

Comment j’ai appris à aimer les touristes sexuels

Septembre 2007 : j’arrivai dans la ville de Pattaya, où j’avais décidé de m’installer pour une durée indéterminée, afin de me rapprocher des femmes thaïlandaises vivant de la prostitution auprès des touristes asiatiques et occidentaux.

Une femme prostituée sur la plage de Pattaya
Portrait de Filippo-modérateur

Le mariage d’amour, monogame, libre, fidèle et indissoluble, joyau de notre temps

Temps de lecture estimé : 4 min

Si ce mariage existe aujourd’hui et apparaît comme un idéal souvent difficile à atteindre, il est pourtant un sommet de l’évolution du mariage à travers les siècles. Mon propos se limite à l’Occident.

La polygamie était la règle chez les Francs. Clovis faisait figure d’exception avec son unique femme Clotilde. Les évêques ont mis des siècles avant de venir à bout de la polygamie, de droit ou de fait. La monogamie finit par triompher.

L'empereur Charles d'Autriche et son épouse Zita

Pages

Souscrire à RSS - Regard chrétien sur le couple et l'amour


Dr. Radut Consulting