Aller directement à la navigation

Monde

Portrait de Filippo-modérateur

Aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs

Temps de lecture estimé : 1 min 30

« Moi je vous dis : aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs. » (Matthieu 5, 44). Je suis français. Les ennemis de la France massacrent mes compatriotes. C'est ce qu'on appelle des ennemis. Si je suis un chrétien cohérent, je veux les aimer et je prie pour eux, car je veux obéir à Dieu qui me l'ordonne.

En disant cela, j'ai conscience que certains, mêmes chrétiens, m’accuseront de mollesse et de lâcheté.

Saint Michel terrassant le dragon
Portrait de Cat-modératrice

Sister Joan Evans, une « Mère Teresa » venue d’Australie

Temps de lecture estimé : 3 min.

Lorsque je suis arrivée pour la première fois à Bangkok en 1995, cela faisait déjà quatre ans qu’elle vivait dans l’un des quartiers les plus pauvres de cette mégapole.
Pleine d’énergie pour aider et aimer les plus démunis, elle l’était quand elle a démarré sa mission à 58 ans, et elle l’était tout autant, à 82 ans, lorsque je l’ai revue au mois de juillet dernier et qu’elle m’a traînée au petit matin pour distribuer du lait à 160 mamans…

Sister Joan Evans est une religieuse australienne de la congrégation des Sœurs de la Présentation. Avant de prendre sa retraite, elle était enseignante en Australie. En 1991, à l’occasion d’un rassemblement de sa congrégation en Thaïlande, elle a découvert le quartier très pauvre de Khlong Toey et elle a été saisie par un appel à servir ces personnes dont beaucoup sont dans une grande détresse matérielle et morale.

Les enfants des rues de Manille invitent le Pape François

Le Saint Père multiplie les appels à se mettre à l’écoute des plus pauvres. Les enfants de la fondation ANAK-Tnk, qui ont connu les horreurs de la rue : mendicité, violence, drogue, prostitution… le prennent au mot.

Ils ont décidé de lui écrire pour qu’il leur rende visite et attendent avec une immense impatience et une grande espérance sa réponse ! ANAK-Tnk a réalisé une courte vidéo où les messages du Pape font écho aux blessures de ces enfants.

Portrait de Filippo-modérateur

Une intention de prière et un choc : les prisonniers des camps nord-coréens

Temps de lecture estimé : 4 min et vidéo de 2 min 30

Le pape François nous invite à être une Église en sortie. Il est donc bon de sortir un peu de notre quotidien pour découvrir des réalités qui ne peuvent que nous faire prier encore davantage pour nos frères humains en souffrance.

Alors que nous découvrons par l’actualité la brutalité du nouveau dictateur nord-coréen, il est bon de prier pour des personnes qui sont habituellement oubliées de tous : les prisonniers du Kwanliso, le système des camps de concentration de Corée du Nord.

Le livre témoignage de Shin Dong-hyuk
Portrait de Cat-modératrice

Nouvelles de la communauté Points-Cœur de Manille, après le passage du typhon Haiyan

Temps de lecture estimé : 2 min

Mon amie Séverine Dubois, membre du mouvement Points-Cœur, m'a une fois encore autorisée à publier des extraits de son rapport de mission. Je commence par vous faire part des nouvelles de son quartier, après le passage du Typhon, et je publierai très prochainement d'autres passages de sa dernière lettre.

Portrait de P. Thibault de Pontbriand

Quand les enfants d’un quartier pauvre de Dakar font un triomphe en jouant Kirikou au théâtre

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Les enfants du quartier du Point-Cœur de Dakar, devant le Théâtre National Sorano

Note de la modératrice :

Le Point-Cœur de Dakar est une petite communauté située dans le quartier de Grand Yoff, à la périphérie de Dakar.
De jeunes bénévoles, deux séminaristes et un prêtre y vivent une vie toute simple, au service des gens du quartier, donnant une priorité à l’amitié et à la prière.

Cette année, pour la première fois, l’équipe du Point-Cœur a organisé une représentation théâtrale avec trente enfants du quartier. Cette pièce a été un véritable succès, et vous pouvez commander le DVD pour 10€, au profit de cette communauté Points-Cœur du Sénégal. Voir au bas de l'article.
 

Le 22 septembre nous avons joué « Kirikou et la sorcière » au théâtre national Daniel Sorano. Je remercie ceux qui ont bien voulu contribuer à la réussite de cet événement en offrant des places pour nos amis du quartier.

Ainsi, nous avons pu emmener 350 personnes de Grand Yoff et de Keur Massar, dont certains de nos amis qui travaillent sur la décharge de Dakar (Mbeubeus). Ils s’étaient habillés de beaux boubous, enfants et parents pour cette sortie en ville, au théâtre ! Nous leur avions donné rendez-vous près du Point-Cœur, où six bus nous attendaient pour nous y conduire.

La pièce de théâtre Kirikou jouée par les enfants du quartier du Point-Cœur de Dakar

ANAK – Un pont pour les enfants

Temps de lecture estimé : 1 min et vidéo de 2 min

Depuis 1998, l’association ANAK-Un pont pour les enfants vient en aide aux enfants des rues de Manille.

À Manille, la fondation Un pont pour les enfants est au service des enfants des rues, avec 3 programmes pour redonner leur dignité aux enfants perdus : enfants des rues (265 enfants dans 15 maisons d’accueil), enfants des bidonvilles, enfants chiffonniers. La priorité de la fondation est le suivi individuel des enfants de la rue pour les aider à se reconstruire malgré leurs blessures profondes.

Portrait de Nénuphar

Pattaya en Thaïlande : un paradis pour qui ?

Temps de lecture estimé : 4 min

La situation de Pattaya est unique historiquement. Cette ville touristique s’est développée à la suite de la guerre du Vietnam pendant laquelle elle répondait aux « besoins » de « détente » des soldats américains. Aujourd’hui, cette ville a pour raison d’être la « détente » des touristes américains, européens, japonais et coréen.

Thaïlandaise de 60 ans avec un client régulier
Souscrire à RSS - Monde


Dr. Radut Consulting