Aller directement à la navigation

Rédiger votre annonce : un atout majeur dans votre profil

Portrait de Filippo-modérateur

Cet article est destiné aux personnes abonnés à un site de rencontre sérieuses.

Votre profil comporte généralement un champ pour y placer votre annonce à destination des personnes de l’autre sexe. Cette annonce est une belle opportunité de se faire connaître, un texte est nettement plus parlant que des cases cochées ou décochées. Il peut même faire naître au cœur de vos visiteurs un très fort espoir, faire vibrer des cordes inattendues. Malheureusement, nous constatons que le plus souvent, ce champ reste vide.

Cela peut venir du réflexe, hélas courant, de venir uniquement pour voir les autres profils, et non pas pour pouvoir être trouvé par une personne du sexe opposé.. Cette pratique limite beaucoup les rencontres, et nuit à celui qui ne fait pas cet effort. Tout le monde y perd, le site perd de son attractivité, moins de personnes s'y inscrivent et il y a donc moins de profils et de potentialités de rencontres.

En effet, même si je ne cherche qu’à voir les profils des autres, il viendra normalement un moment où j’écrirai à une personne dont le profil me plaît. Et là, l’autre personne viendra automatiquement voir mon profil. S’il ne comporte pas d’annonce, elle risque de se dire que je ne veux pas vraiment m’engager, et donc qu’il n’y a pas lieu de s’intéresser à moi.

Donc ne pas remplir l’annonce peut être le signe de deux attitudes :

  • L’attitude « touristique » que je viens de déplorer
  • La timidité : j’ai trop peur de me dévoiler, ou d’écrire quelque chose de plat, ou d’incongru,  qui va décourager ceux qui voient mon profil

Mais pourtant, comme je l’ai dit, l’annonce est un atout majeur dans votre profil, car elle lui donne un côté beaucoup plus personnel que de simples cases cochées ou non.

 

Alors, quoi faire de cette annonce ?

Assez logiquement, il s’agit d’une combinaison de choses à faire et à ne pas faire. La règle numéro 1 est de ne jamais, jamais, jamais mentir. L'annonce est nécessairement courte, donc elle est un extrême condensé de ce que vous voulez dire. Si, en plus, elle comporte des mensonges, il est très peu probable qu'un interlocuteur vous le pardonne.

L'annonce doit comporter deux éléments : ce que vous êtes et ce que vous cherchez. Si j’exprime seulement mes attentes, on soupçonne que j’ai quelque chose à cacher. Si je ne fais que parler de moi, ça peut faire un peu égoïste, un peu : « Je suis comme ça et tant pis si je ne vous plaît pas. » Parler seulement d'un de ces deux éléments laisse entendre que vous n'êtes pas à l'aise avec l'autre, et cela sera rédhibitoire pour certains de vos visiteurs.

Ce que je suis, ce que j’aime

I. Qualités / défauts

La mise en avant des défauts sans les qualités correspondantes n’a normalement pas sa place dans une annonce. Exemple : « Je suis instable » peut être remplacé avantageusement par « J’ai le goût du changement ». Autre exemple : « Je ne suis pas très cultivé ». Si vous avez envie d’écrire ça, c’est que ce domaine est important pour vous, peut-être parce que vous déjà éprouvé douloureusement votre manque de culture. Vous pouvez alors écrire : « J’ai un grand intérêt pour la culture, je cherche à développer cette passion. » Pour être plus concret, il est bon de préciser : « par des livres, des expositions, des musées... ». Tout cela doit être réel bien sûr.

Certains sont mal à l’aise car ils ont l’impression de mentir. C’est faux : habituellement les défauts ont leur revers qui est une qualité. Complexé ? : attentif à la complexité des êtres. Renfermé ? : cultivant l’intériorité. Bavard ? : très sociable. Rêveur ? : imaginatif. Perfectionniste ? : minutieux. Désordonné ? : capable de distinguer l’important de l’accessoire. Casanier ? : Je n’ai pas besoin de voyager pour avoir une vie riche de relations et d’ouverture sur le monde, par exemple par les livres. À vous de voir avec vos propres qualités/défauts.

II. Une annonce ni trop longue ni trop courte

Vos lecteurs n’ont pas beaucoup de temps, ils regardent souvent les profils rapidement. Si vous êtes trop bref, votre annonce ne retiendra pas leur attention et ne leur permettra de vous cerner, au moins un petit peu. Trop longue, ils s’arrêteront de toute manière au bout de cinq lignes et passeront à un autre profil.

III. Éviter les formules compliquées ou ambiguës

Toujours à propos du temps, vos lecteurs ne prendront pas forcément le temps de décrypter des phrases trop longues, compliquées, peu claires. Donc, brièveté et simplicité sont bienvenues.

IV. Ce que j’aime, ce qui me motive dans la vie, ce qui me fait rêver

Ensuite viennent les éléments plus personnels, facultatifs, mais conseillés dès que vous les considérez comme importants pour la personne qui lira votre annonce.

Cela concerne habituellement vos centres d’intérêt. Travail, loisirs, relations familiales et amicales, voyages, vie spirituelle…

Cela peut aussi concerner des personnes que vous admirez. Si elle ou elles est/sont connue(s), ceux qui vous lisent seront content de connaître vos modèles.

L’annonce devant rester courte, il est bon de ne pas tout déballer, d’autant plus que cela pourra se faire lors des rencontres physiques.

Rien n’interdit un peu de poésie et d’imagination à ce stade. Sinon, l’annonce pourrait paraître comme un simple descriptif, une sorte de CV de vie personnel, calqué sur le CV professionnel.

V. Question délicate : les problèmes personnels importants

Exemple : vous avez un handicap important. Ou bien : vous êtes lourdement tributaire de votre passé (actes de délinquance, souffrance psychologique aiguë due à des maltraitances subies dans l’enfance, à la séparation de vos parents, à une séparation brutale d’avec une autre personne…). Tout cela peut être dans l’annonce, mais cela peut aussi être révélé lors de la première rencontre physique, ou même plus tard, pour que la personne ne vous écarte pas d’emblée de son chemin.

Il est parfois tentant de « mettre les pieds dans le plat », en mettant carrément dans l’annonce ce qui vous arrive, pour ne pas tromper des attentes, mais c’est une idée qui doit être réfléchie sérieusement, si vous portez quelque chose de très important, en vue d’une rencontre sérieuse.

 

Ce que je cherche.

Habituellement, on cherche quelqu’un qui, au moins, apprécie ce que je suis, ce que je fais et ce que j’aime. Ensuite, on n’est pas obligé de chercher quelqu’un qui nous ressemble. On peut chercher quelqu’un qui sera justement complémentaire. Je n’aime pas trop le sport ? Ça me plairait de rencontrer quelqu’un qui le pratique et qui me le ferait aimer. Je ne suis pas très cultivé ? Ça me plairait de rencontrer quelqu’un qui m’aiderait à discerner ce qui me permettrais de progresser dans ce domaine.

Attention à ne pas être trop spécifique : si vous êtes un homme et que vous mettez « Je cherche une femme de mon âge, splendide, cultivée, sportive, riche, sans aucune maladie et vivant une vie spirituelle intense », vous risquez d’attendre longtemps tout simplement parce que cette femme n’existe pas ou est déjà en couple…

 

De l’aide ?

Il n’est pas interdit de se faire aider par une personne extérieure, pourquoi pas un ami. Dans la série américaine « Suits », saison 2, épisode 3, 30e minute, une assistante juridique de New-York bute sur la rédaction de son annonce depuis trois jours. Elle fait un vrai blocage. Un autre employé regarde par hasard son écran et voit qu’elle est sur un site de rencontre et que son annonce est vide. Comme il la connaît bien, il décide de lui proposer une annonce. Voici ce qu’il lui propose :

« Je travaille pour la meilleure société de Manhattan.

J'ai un bureau, ce qui est du jamais vu pour une assistante juridique;

ce qui montre à quel point ils m'apprécient.

Je suis passionnée, drôle, tenace, courageuse.

Je suis incroyablement intelligente, quelquefois agressivement intelligente.

Je suis aussi une personne gentille.

Et je veux quelqu'un qui remarque les petits détails,

comme le fait que j'aime la cuisine raffinée,

et j'aime partager ça avec d'autres personnes,

ou le fait que quand quelqu'un me complimente

je ne peux même pas le regarder dans les yeux. »

Petite analyse

Elle parle systématiquement d’elle à la première personne. Dans mon annonce, JE me présente. Pas de faux-semblants, elle décrit ce qu’ELLE est, pas ce qu’elle voudrait être.

Pourquoi commence-t-elle par son travail ? Manifestement parce que c’est ce qu’il y a pour l’instant de plus important pour elle.

Passons sur la « meilleure société de Manhattan », son collègue qui dicte veut la flatter. La mention du bureau est amusante, il n’est mauvais de faire un peu d’humour si on parle de son travail, ça allège le côté trop sérieux de cette réalité

Ensuite viennent les adjectifs. Ils sont tous positifs, voire très positifs (« incroyablement intelligente »), avec une nuance tout de même, un petit revers, puisque son intelligence peut à l’occasion la mener à rabaisser les autres. Mais ce revers est contrebalancé par le « quelquefois ».

Puis viennent, très justement, les attentes.

« Je veux quelqu’un » : la clarté. Elle écris « Je veux », pas « j’aimerais bien » ou « mes attentes sont ».

Le critère qui est énoncé ici est le fait de remarquer les petits détails. Elle cherche donc une personne attentive, qui s’intéresse vraiment à elle, qui soit assez fine pour remarquer des traits sans qu’elle ait besoin d’en parler directement. C’est une qualité très précise, et il faut remarquer qu’elle n’en mentionne qu’une seule, elle reste ouverte à la rencontre avec une personne différente d’elle.

Elle énonce un loisir qui est souvent à vivre à deux (bon dans une annonce), et l’émotion forte qu’elle ressent quand elle est valorisée. Elle a donc soif de relations authentiques et de reconnaissance personnelle, toutes choses que l’on trouve normalement dans une bonne relation de couple.

Autre leçon à tirer de cet énoncé des attentes : il est bon dans l’annonce de donner des exemples concrets, faute de quoi l’annonce reste « dans les nuages », et le lecteur risque de se méprendre quelque peu sur les attentes de celui qui a rédigé l’annonce.

 

Tout ce qui vient d’être dit n’est évidemment pas à respecter comme une notice d’appareil ménager. C’est VOTRE annonce, elle ne doit pas être « bien comme il faut » avec toutes les rubriques bien renseignées. Sinon, on pourra craindre justement que vous l’ayez fait rédiger par un tiers qui est un « professionnel » des annonces. Donc, restez vous-même, sous votre meilleur jour, dans l’annonce comme dans le reste de votre profil.

Je me lance !

Nous espérons que ces éléments vous donneront envie de remplir votre annonce, maintenant que vous avez des éléments précis pour le faire.

Rappelez-vous : l’intérêt du site, le remplissage le plus complet possible des profils des autres membres et le nombre d’inscrits dépendent de VOUS. Il n’est pas juste de vous plaindre de la faiblesse du nombre de profils si vous-même ne faites pas l’effort de compléter le vôtre au maximum. N’oubliez pas non plus que vous pouvez changer votre annonce à tout moment et autant de fois que vous voulez. Alors, n’attendez plus et lancez-vous dans un petit effort qui peut rapporter gros.

 

Retour au Blog des célibataires chrétiens

 

Mots-clés blog célibataires:
Une annonce vide : dommage !
Évaluez cet article: 
Moyenne : 5 (2 votes)
Réseaux sociaux: 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un robot de spam. Vous pouvez taper indifférement des minuscules ou des majuscules.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.


Dr. Radut Consulting