Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

pourquoi garder le célibat des prêtres?

Question développée: 

il y a des jours où je me dis que la question ne se pose même pas vu le travail qu'ils font mais n'est-il pas plus humain et plus chrétien de supprimer le célibat des prêtres? plus humain, dans le sens où ça évite les dérapages et plus chrétien puisque rien dans la bible, l'ancien comme le nouveau testament, ne souligne l'impossibilité pour les apôtres de s'unir à une femme. en plus, dans tous les Evangiles, l'amour est mis en avant. je prends peut-être tout au mot mais si un prêtre et une femme s'aiment, pourquoi les empêcher de vivre cet amour, au grand jour ou pas, mais en tout cas, en toute légitimité. je dis ça parce que je connais un couple, l'homme étant un prêtre, qui s'aime réellement. c'est si beau de les voir mais seulement quand ils sont avec ceux qui n'ont rien contre une telle union. en tout cas, ce que je vois, c'est que ça n'empêche en rien le prêtre de continuer sa mission et ça a poussé mon amie à participer activement à la vie de son église et à une vie sociétale plus juste. mais, il faut avouer que ça leur fait du mal aussi de se voir en cati mini mais je trouve ça mignon! :)

 
 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Mais pourquoi voulez vous que les prêtres soient tristes quand ils rentrent chez eux le soir. La plupart du temps, ils sont invités chez des paroissiens, souvent, ils vivent avec un ou deux autres prêtres.

J'ai mon accompagnateur spir. qui est prêtre et je peux vous dire, qu'il est heureux d'être prêtre, célibataire, d'avoir choisi et non subi sa vocation...il est heureux et ça se voit comme nos autres prêtres de nos paroisses.

Les câlins des enfants, ils les reçoivent des enfants de leur famille -nièces-neveux-cousins et aussi des enfants des paroissiens.

L'amour humain, ils le reçoivent pas nous, leurs paroissiens.

Personne ne les a obligé à être prêtres, ils ont choisi eux mêmes leur vocation à Dieu.

 

Merci, henrici.
Oui, henri, renoncé à l'homme qu'on aime pour qu'il puisse vivre "sa vocation" mais sans comprndre la raison de ce célibat imposé, Oui cela a été dur. Je disais que j'étais un tas de ruines...je commence à m'apaiser grâce àplusieurs personnes dont mon petit homme mais cette plaie n'est toujours pas cicatrisée. A chaque fois qu'on parle du sujet, cette plaie se rouvre. Certains parlaient de stigmates...(je blague)
Les enfants du silence sont ces enfants de prêtre et le père ne pouvait pas dire qu'il était le père. Oui, c'est plus que triste!
Merci, Henrici. Alice

Portrait de Cat-modératrice

Autant ce prêtre avait le droit de choisir sa vocation, et de choisir le célibat pour se donner à Dieu, autant je n'arrive pas à comprendre que les prêtres qui n'ont pas été fidèles à leur engagement n'en assument pas les conséquences.

Un prêtre qui a un ou des enfants n'a pas le droit d'abandonner ces enfants et de cacher cette paternité.

Oui, Catherine, je ne comprends pas non plus ces prêtres qui n'assument pas la conséquence de leur acte. D'ailleurs, pourquoi, ce prêtre n'est pas parti de son sacerdose ? Chez nous, nous avons deux prêtres jeunes qui sont partis avec une femme et ont laissé leur sacerdose et c'était bcp plus sain que de se cacher et en plus ils ont assumé leur choix de partir et de ne pas faire du mal à la femme qu'ils aiment !

Et puis, quand on a fait des enfants, on assume jusqu'au bout, non ?

A tort ou à raison ils sont nombreux ceux qui croient que les déviances sexuelles au sein de l'église catholique sont imputables ne serait-ce qu'en partie au célibat des prêtres.
Oui, le célibat qui dans une certaine mesure signifie chasteté vu que l'église condamne la fornication (relations sexuelles hors mariage) est source de frustration chez beaucoup de prêtres
qui pour vivre en cachète leur sexualité empruntent des raccourcis bien souvent malheureux (homosexualité, pédophilie...)
Qu'on se le dise, l'acte sexuel est inné en l'homme et décider de s'en passer n'est pas donné au premier venu. ce n'est pas parce que l'on souhaite servir l'église que de fait on devient un super homme.
Et puis pour parler franchement, on parle de scandale quand il s'agit de pédophilie mais nous savons tous que les prêtres entretiennent bien des relations sexuelles consentantes avec des personnes adultes (jeunes filles célibataires ou femmes mariées...)
Pourquoi donc perpétuer cette hypocrisie?
Tout cela n'est rien d'autre que de la foutaise!
Non, l'église catholique devrait donner le choix au prêtres de choisir ou non le célibat car après tout il ne s'agit ni plus ni moins que d'une disposition d'ordre disciplinaire et non biblique.
Aujourd'hui, dans certains milieux, le prêtre est considéré comme un être à part; quelqu'un de louche qui se ment à lui-même.

Portrait de Cat-modératrice

L'abstinence sexuelle d'une personne hétérosexuelle non pédophile à la base ne peut la rendre ni pédophile ni homosexuelle.

De même, la vie de couple hétérosexuel ne guérit pas de la pédophilie (il y a malheureusement beaucoup d'exemples de pédophiles mariés) et ne rend pas hétérosexuels les homosexuels.

J'avoue que j'ai vraiment du mal à comprendre comment on peut en venir à supposer que le célibat puisse rendre pédophile, et que le célibat des prêtres soit la cause de ces horribles cas de pédophilie dans l'Église.

Le prêtre pédophile portait déjà ces pulsions en lui en entrant au séminaire. De même que de nombreux pédophiles choisissent les métiers de l'enseignement, ou choisissent d'être moniteurs de colonie de vacances, pour avoir accès aux enfants, des hommes avec des pulsions pédophiles choisissent peut-être le sacerdoce parce qu'ils espèrent que cela leur donnera accès aux enfants ?

Le fait que des prêtres entretiennent clandestinement des relations amoureuses et sexuelles avec des femmes ou des hommes adultes est une question complètement différente.

Sauf rares exceptions, personne n'oblige un homme à devenir séminariste puis à s'engager au célibat. Si, finalement, il n'est pas capable de tenir cet engagement, je pense que le prêtre en question ferait mieux de quitter le sacerdoce et d'épouser sa compagne plutôt que d'obliger celle-ci à vivre dans l'ombre et dans une situation de péché.

Le célibat des prêtres n'est pas qu'une question d'ordre disciplinaire, il y a des raisons théologiques, expliquées par le pape Paul VI : SACERDOTALIS CAELIBATUS.

Si une chose est bonne, le fait que des personnes n'arrivent pas à la vivre ne veut pas dire que cette chose doit disparaître. S'il y a des raisons théologiques importantes au célibat des prêtres, le fait que des prêtres n'arrivent pas à s'y tenir n'est pas un drame. Cela ne veut pas dire qu'il faut renoncer à ce célibat.

 

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting