Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

pourquoi garder le célibat des prêtres?

Question développée: 

il y a des jours où je me dis que la question ne se pose même pas vu le travail qu'ils font mais n'est-il pas plus humain et plus chrétien de supprimer le célibat des prêtres? plus humain, dans le sens où ça évite les dérapages et plus chrétien puisque rien dans la bible, l'ancien comme le nouveau testament, ne souligne l'impossibilité pour les apôtres de s'unir à une femme. en plus, dans tous les Evangiles, l'amour est mis en avant. je prends peut-être tout au mot mais si un prêtre et une femme s'aiment, pourquoi les empêcher de vivre cet amour, au grand jour ou pas, mais en tout cas, en toute légitimité. je dis ça parce que je connais un couple, l'homme étant un prêtre, qui s'aime réellement. c'est si beau de les voir mais seulement quand ils sont avec ceux qui n'ont rien contre une telle union. en tout cas, ce que je vois, c'est que ça n'empêche en rien le prêtre de continuer sa mission et ça a poussé mon amie à participer activement à la vie de son église et à une vie sociétale plus juste. mais, il faut avouer que ça leur fait du mal aussi de se voir en cati mini mais je trouve ça mignon! :)

 
 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Je crois que je préfère encore qu'un prêtre parte pour épouser une femme, plutôt que d'avoir une double vie en exerçant son sacerdoce tout en vivant avec une femme qui, de ce fait, est condamnée à la clandestinité et au concubinage.

Ceux qui quittent leur ministère assument davantage leurs responsabilités que ceux qui ont une maîtresse, je trouve.

Oui, moi aussi Catherine. Ceux de Tours, ont posé un acte, d'aller vivre avec une femme. Je trouve que c'est plus sincère et surtout ils ont assumé leur responsabilité. Mais ça été très dur et ils n'ont plus le droit d'aller à la messe dans le diocèse. Je trouve ça dur, tout de même.

 

Portrait de Cat-modératrice

Tu veux dire dur pour eux de ne plus pouvoir aller à la messe dans le diocèse, ou dur pour les paroissiens qu'ils soient partis ?

Bien, je trouve ça dur pour eux qu'ils ne puissent plus aller à une messe dans leur diocèse et oui, pour les paroissiens aussi, ça été dur.

Chère modératrice, je vous trouve bien affirmative ! ''L'Eglise catho n'a jamais ordonné des hommes maiés'!!! Ce refus ne date que de plusieurs siècles. Il s'est passé un 1er millénaire où des hommes mariés étaient ordonnés. J'ai lu dans 1 ou 2 vie de saint qu'un homme quittait sa famille pour être prêtre au service... Et il n'y a pas si longtemps où des évêques anglicans mariés ont été ordonnés prêtres dans l'Eglise catholique de rite occidental. N'oublions pas les prêtres de l'Eglise catholique de type oriental peuvent être mariés et ordonnés. Vous parler de la phrase du Christ: certains restent célibataires pour être au service de Dieu. Mais pur moi, je lis cela comme une constatation, il ne m'a pas semblé qu'il encourageait cette posture. Et qu'est-ce que veut dire "être plus intime avec Dieu " si on n'oublie de vivre cette intimité avec l'autre? Enfin, la femme ou même le compagnon est le-la grand(e) oublié(e). J'ai aimé un homme. Il m'a dit : "si tu avais été éblouie comme tu l'es maintenant, il y a longtemps que nous serions marié(e)s. Parfois, il ajoutait :"veux-tu que nous nous marions?" et je répondais: "je le désire de tout cœur mais je ne le veux pas" car j'avais le sentiment que si j'acceptais, je le rendrais très vite malheureux car je croyais que je le rendrais moins généreux. J'ai été formaté ainsi, ce n'est donc pas un véritable choix en toute liberté. Le jour de son ordination, j'ai vu l'image d'Abraham se préparant à immoler son fils mais je n'ai pas vu ni l'ange, ni l'agneau. Je n'ai compris le sens qu'il y a peu de temps. En fait très tôt dans l'histoire humaine, on a découvert que Dieu n'aime pas les sacrifices humains mais l'Eglise, elle, continue d'immoler une personne aimée sur l'autel du célibat. Excusez mais, cette plaie ouverte, il y a bientôt 40 ans, n'est pas encore guérie.
Alice

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Madame, vous m'avez mal lue ! Je n'ai jamais dit que l'Église n'avait jamais ordonné d'homme marié, et j'ai moi-même précisé que cela se fait encore dans l'Église catholique, dans les rites orientaux.

J'ai parlé de l'inverse : l'Église n'a jamais cautionné le mariage de prêtres déjà ordonnés, c'est tout à fait différent. Chez les orthodoxes c'est pareil : des hommes mariés peuvent devenir prêtres, mais des prêtres déjà ordonnés ne peuvent pas se marier.

L'Église n'immole personne, aucun homme n'est obligé de choisir le sacerdoce. C'est un choix très personnel, surtout à notre époque. Un homme qui veut servir Dieu et l'Église tout en se mariant et en fondant une famille en a tout à fait la possibilité. C'est ce que mon mari et moi essayons de vivre.

Quand le Christ parle de ceux qui choisissent le célibat pour le Royaume, c'est une invitation et non une constatation : cette pratique n'existait pas jusqu'alors, et était totalement incomprise par le peuple Juif. C'est Jésus qui a institué le célibat consacré, par cette parole et par son propre exemple de vie.

Triste Alice. Les gens sont égoïstes, ils exigent le célibat des prêtres, comment si les prêtres seraient des objets, pas des êtres humaines. Cette froideur est terrifiante et si malsaine. Depuis mon enfance j'étais terrifiée par le fait que les prêtres n'avaient pas des enfants, quand les prêtres venaient chez nous à la maison ils étaient seuls, sans femmes, sans enfants avec qui je pouvais jouer. Je les considérés comme les êtres les plus pauvres de cette terre. Nous tous voyons le célibat d'une façon différent, mais pour moi compte seulement l'aspect humaine. Ils arrivent chez eux et personne les attends, pas d'épouse, pas des enfants pour les comblés de bisous, de leur joie et de leur amour. Je pense que le célibat n’est pas nécessaire pour dévouer sa vie à Dieu.

Portrait de Cat-modératrice

De quels gens égoïstes parlez-vous, qui forceraient les prêtres à choisir le célibat ? Non, le célibat n'est pas indispensable pour dévouer sa vie à Dieu, on peut très bien le faire dans le mariage. Laissons libres ceux qui font le choix de ce célibat, qui font le choix de devenir prêtres plutôt que de se marier. 

J'ai donc mal lu. Cela me rassure. Mais, je ne sais pas pourquoi , henrici me répond "triste Alice" Je dis seulement que l'Eglise se défend en disant que le jeune homme est libre et c'est librement qu'il choisit le célibat pour être prêtre Cela est, pour moi, faux! Le célibat est une condition obligatoire pour être ordonner. Je revendique que toute personne, homme ou femme, mariée ou non puisse être ordonné(e) prêtre au service d'une communauté paroissiale. Et , en ce sens j'adhère à l'Association PLEIN JOUR qui aide les femmes aimées par un prêtre, j'adhère aussi à la toute nouvelle Association: 'Les ENFANTS du SILENCE", ces enfants de prêtres...Mais je vais encore plus loin ! Je pense que la condition de vie (maritale ou célibataire) est totalement dissociée à la fonction de prêtre et qu'une personne ordonnée prêtre pourrait aussi se marier après ordination...

Alice, j'ai écrit triste, parce que pour moi, c'est triste l'histoire que vous avez narrée. Et encore plus triste de lire : "les enfants du silence." Je considère que l'amour est le dieu vif en nous, et que l’amour est contagieux lorsqu’on rencontre quelqu’un qui nous ressemble.

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting