Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

pourquoi garder le célibat des prêtres?

Question développée: 

il y a des jours où je me dis que la question ne se pose même pas vu le travail qu'ils font mais n'est-il pas plus humain et plus chrétien de supprimer le célibat des prêtres? plus humain, dans le sens où ça évite les dérapages et plus chrétien puisque rien dans la bible, l'ancien comme le nouveau testament, ne souligne l'impossibilité pour les apôtres de s'unir à une femme. en plus, dans tous les Evangiles, l'amour est mis en avant. je prends peut-être tout au mot mais si un prêtre et une femme s'aiment, pourquoi les empêcher de vivre cet amour, au grand jour ou pas, mais en tout cas, en toute légitimité. je dis ça parce que je connais un couple, l'homme étant un prêtre, qui s'aime réellement. c'est si beau de les voir mais seulement quand ils sont avec ceux qui n'ont rien contre une telle union. en tout cas, ce que je vois, c'est que ça n'empêche en rien le prêtre de continuer sa mission et ça a poussé mon amie à participer activement à la vie de son église et à une vie sociétale plus juste. mais, il faut avouer que ça leur fait du mal aussi de se voir en cati mini mais je trouve ça mignon! :)

 
 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Catherine, tu es certaine que les prêtres n'ont pas eu le droit de se marier à une époque. Il me semble que c'est au 11ème siècle qu'il y a eu des changements sur le céliba des prêtres ? Faut que je retrouve un lien.

Portrait de Cat-modératrice

Il ne faut pas confondre ordination des hommes mariés et mariage des prêtres.

Portrait de Cat-modératrice

C'est une erreur ! Les hommes mariés pouvaient devenir prêtres, mais les prêtres ne pouvaient pas se marier. Je ne sais pas qui a écrit ce texte. Tout de même, saint Paul lui-même, qui n'était pas moine, parlait du grand avantage à être célibataire au service de Dieu !

Ce n'est pas parce que le Concile de Nicée définit qu'un prêtre ne peut pas se marier après l'ordination, que cela veut dire que les prêtres pouvaient se marier avant le concile de Nicée. Les conciles définissent des points essentiels de la foi qui sont des points fondamentaux de la foi. Le concile de Nicée définit que le Fils est de même nature que le Père, cela était déjà vrai avant le concile !

Contrairement au refus du mariage des prêtres, le choix de ne pas ordonner un homme marié est un choix de l'Église latine qui n'est pas essentiel à la foi. Le célibat des prêtres n'a jamais été proclamé dans un concile, parce que ce n'est pas une question de foi. Aujoud'hui encore certaines branches de l'Église catholique, en orient, autorisent l'ordination d'hommes mariés. Si l'un des premiers conciles a pris la peine de mentionner qu'un prêtre, après son ordination, ne peut pas se marier, c'est que c'est bien plus essentiel que le fait de ne pas ordonner un homme déjà marié.

Les historiens ont de nombreuses sources sur les premiers temps de l'Église qui montrent que des hommes mariés sont devenus prêtres, mais on n'a aucun exemple historique connu de prêtre qui se soit marié, sauf ce qui l'ont fait par désobéissance.

http://www.clerus.org/clerus/dati/2002-04/05-6/Celib_sac.htm

Catherine, je pense que tu ne veux pas l'entendre, mais je viens d'écrire au lien que je t'ai mis et c'est fait par EAP de Nanterre, c'est un prêtre qui vient de m'envoyer un mail. Et, idem, j'ai envoyé un mail à notre prêtre qui est théologien et qui travaille à la catho de Paris, il dit que les prêtres avaient le droit de se marier. Je leur fais confiance, tout de même !

 

Tu peux, si tu le désires, lui écrire via le lien en haut du lien.

Portrait de Cat-modératrice

Je sais que c'est un prêtre qui a écrit le texte du lien que tu m'as indiqué. Tu sais, il y a de nombreux sujets où les prêtres ne sont pas d'accord entre eux... J'avais pris des cours d'histoire de l'Église à la catho, et un prêtre nous avait expliqué que saint Jacques était devenu le 2e pape avant même la mort de saint Pierre... Alors pour moi, une parole d'un prêtre de la catho n'est pas une preuve ! Si tu m'indiques une source officielle, cela m'intéresse, mais pour moi il ne suffit pas que ce soit la parole d'un prêtre, même un théologien de la catho.

Portrait de Cat-modératrice

Quoi qu'il en soit, même sur le site que tu m'as indiqué, le prêtre met un lien vers une chronologie de l'histoire du célibat sacerdotal qui indique que c'est en 325 que le concile de Nicée a déterminé qu'un prêtre ne peut pas se marier après son ordination. Ce qui veut dire que très tôt dans l'histoire de l'Église, bien avant le XIe siècle, il a été défini comme essentiel à la nature du sacerdoce de ne pas pouvoir se marier après l'ordination, ce qui fait une différence énorme avec la question de ne pas permettre aux hommes mariés de devenir prêtre.

Le refus d'ordonner des hommes mariés n'est pas essentiel à la foi catholique, puisque les catholiques orientaux ont des prêtres mariés, et que même dans l'Église latine, il y a eu des prêtres anglicans mariés qui sont devenus catholiques, et qui ont été ordonnés prêtre catholiques.

Ce sont donc deux questions totalement différentes. Mais (je ne dis pas ça pour toi Évelyne, je sais que tu es d'accord) le choix de ne pas ordonner des hommes mariés n'est pas un caprice, comme l'indique le texte de Paul VI que j'ai cité dans le premier commentaire.

wink

Juste une petite phrase que j'ai envie de noter : le prêtre a reçu une grâce particulière pour se consacrer à sa vocation et à tenir dans le célibataire. Je pense que le prêtre peut trouver l'Amour autre que la vie de couple, en premier lieu avec Dieu mais aussi avec sa vie fraternelle qui l'entoure. Et puis, nous femmes qui allons à la messe, il ne faut pas essayer de les divertir dans le sens de les attirer. Bcp de femmes dans nos églises ont parfois des gestes un peu trop familiers et je pense que ce n'est pas respecter la vocation de prêtre. Déjà, je ne comprends pas pourquoi on autorise de tutoyer les prêtres, le vouvoiement serait de mise, cela crée une distance. Je vouvoie nos prêtres et même mon père spirituel. Lui me tutoie, mais je mets une distance et comme ça, je me sens plus à l'aise.

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Évelyne,

Je suis tout à fait d'accord sur le fait que les femmes qui côtoient les prêtres doivent éviter d'avoir des attitudes qui peuvent les mettre en tentation.

Mais je trouve que tu vas un peu loin en voulant interdire le tutoiement ! wink

C'est aussi la responsabilité du prêtre lui-même de mettre une distance et de demander à être vouvoyé s'il sent que cela devient nécessaire. Remarquons aussi que parfois il y a des prêtres qui tentent des femmes par une attitude pas tout à fait juste.

Pour ma part, j'ai beaucoup d'amis prêtres, de vraies amitiés qui avaient commencées avant qu'ils ne deviennent prêtres. Je me serais mal vue me mettre à les vouvoyer à partir de leur ordination !

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting