Aller directement à la navigation

pénitence

Portrait de Filippo-modérateur

Un peu de recul pour lire les « vies de saints »

Temps de lecture estimé : 11 min

Tout chrétien est amené un jour ou l'autre à lire des vies de saints. Les nouveaux convertis, en particuliers, sont avides d'avoir des exemples pour suivre fidèlement Jésus, et c'est très bien ainsi : puissions-nous avoir la même soif qu'eux.

Mais voici une difficulté : dès que l'on quitte les biographies des saints du XXe siècle, on est confronté à des récits « à risque ». En effet, ces vies de saints risquent de causer de graves ennuis à ceux qui sont tentés d'imiter à la lettre les comportements de ces saints tels qu'ils sont décrits.

Ces ennuis, je vais en décrire quelques uns. J'espère que cela nous aidera, dans notre ferme volonté de devenir des saints, à ne pas tomber dans des pièges qui ne peuvent que nous entraver dans notre marche, au lieu de la favoriser.

Il doit être bien clair que tout ce que je vais mentionner ci-dessous relève de la généralisation. Il y a heureusement beaucoup de vies de saints d'avant l'époque moderne qui ne tombent pas dans ces travers.

Voici donc les ennuis que j'ai identifiés. Si vous en voyez d'autres, merci de nous les signaler dans vos commentaires, ça sera sûrement utile à nos lecteurs.

1. les austérités, grands jeûnes, mortifications, macérations, et toutes autres pratiques pénitentielles poussées ;

2. l'insistance sur les souffrances endurées ;

3. la surreprésentation extrême des consacrés et martyrs ;

4. l'insistance sur la force physique et surtout morale ;

5. l'insistance sur le mépris des réalités du monde commun ;

6. l'admiration pour les parcours sans tâche.

Souscrire à RSS - pénitence


Dr. Radut Consulting