Aller directement à la navigation

adoration

Portrait de Filippo-modérateur

Vie monastique, une inspiration pour nous laïcs ?

Temps de lecture estimé : 3 min 30

Le monastère de GanagobieLa communauté bénédictine Sainte Marie-Madeleine, installée au monastère de Ganagobie (Alpes de Haute Provence), fête ses 150 ans. Il y a environ quinze moines bénédictins présents dans ce monastère aujourd'hui.

J'ai eu la grâce d'y faire une retraite personnelle d'une semaine cet été, je partage quelques saveurs et inspirations reçues là-bas, et quelques réflexions générales sur la vie monastique.

Le site de Ganagobie est situé sur un plateau difficile d'accès, avec une superbe vue sur la vallée de la Durance et les sommets des Alpes. Le silence et la sérénité y sont impressionnants. Dès que l'on arrive là-haut, l'agitation du monde disparaît. On entre dans le dialogue avec Dieu seul. Enfin, je peux l'écouter, et il peut me parler sans interférence extérieure. Même si j'arrive plein de bruit intérieur, cela ne fait rien, Dieu me prend tel que je suis. Comme le dit saint Claude la Colombière, il ne se lasse jamais de m'écouter.

Le portail roman à lobes du monastère de Ganagobie
Portrait de Filippo-modérateur

Pour des églises ouvertes !

Temps de lecture estimé : 3 min

Cet article est le fruit de deux chocs personnels récents.

D'abord, dans notre village, il a été décidé, pour raisons de sécurité, de fermer l'église en-dehors de la messe. Cette décision semble légitime au vu des récentes profanations dans le secteur, mais elle m'empêche d'aller prier régulièrement comme j'en avais l'habitude.

Ensuite, lors d'une visite à Digne-les-Bains (Alpes de Haute Provence), j'ai eu la douleur de constater qu'aucune église de cette ville n'était ouverte en-dehors de la messe, y compris la cathédrale. Seule une chapelle peu entretenue est ouverte certains jours à certaines heures. Je ne pouvais pas imaginer qu'en France, on puisse trouver un siège épiscopal où aucune église ne soit ouverte en semaine.

Portrait de Cat-modératrice

Carême : « C'est un mauvais moment à passer, les privations sont trop éprouvantes »

Temps de lecture estimé : 3 min

Un religieux disait que si un frère veillait toute la nuit en prière, et que le lendemain il était irritable, manquant de charité envers les autres frères à cause de sa fatigue, cela prouvait qu’il avait eu tort de faire cette veille, que cette idée ne venait pas de Dieu.

L’Église nous invite effectivement à profiter du carême pour faire des efforts dans trois domaines : la prière, le jeûne et le partage.

Chocolat, photo André Karwath aka Aka
Souscrire à RSS - adoration


Dr. Radut Consulting