Aller directement à la navigation

Église

Portrait de Filippo-modérateur

« De toutes les nations faites des disciples » : le défi de l'évangélisation mondiale

Temps de lecture estimé : 8 min

Alors que les JMJ de Rio sont maintenant terminées, nous constatons que le pape François marche résolument dans les pas de ses prédécesseurs, dans un effort constant pour remettre l'Église dans une dynamique missionnaire.
En cela, il suit la parole de Jésus, parole finale de l'Évangile selon Matthieu, parole retenue par le pape Benoît XVI comme thème de ces JMJ. Cette parole donne l'ordre à ses apôtres de faire des disciples dans TOUTES les nations, et non seulement dans celles qui présentent un terrain favorable.

Portrait de Cat-modératrice

Incarner l'Évangile dans les cultures des peuples, selon Jean-Paul II

Temps de lecture estimé : 2 min 30

Sur le chapitre V de l’encyclique Redemptoris Missio - Troisième partie : § 52 à 54

Les missionnaires qui vont annoncer l’amour de Jésus dans des pays lointains entrent en contact avec des cultures totalement différentes de leur culture d’origine.

Le christianisme, pendant les deux premiers millénaires de son existence, s’est surtout développé au sein de la culture occidentale, et c’est à travers des mentalités et des intelligences occidentales que Dieu a commencé à se révéler.

Sainte Kateri Tekakwitha, Iroquoise
Portrait de Filippo-modérateur

"Quand il s'agit d’argent, tout le monde est de la même religion" : argent et religion en Europe

Temps de lecture estimé : 7 min

Voltaire nous montre, par cette phrase, que les rapports des religions avec l'argent fascinent et embrasent les esprits depuis toujours, surtout à notre époque où l'argent est devenue une idole plus vénérée qu'à d'autres périodes. Jésus lui-même dit dans l'Évangile : « Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu. (Évangile selon saint Matthieu, chap. 22, verset 21). »

Portrait de Filippo-modérateur

France, fille aînée de l’Église

Temps de lecture estimé : 6 min

Le 1er juin 1980, dans son homélie du Bourget, le pape Jean‑Paul II a utilisé ce titre qui semblait oublié depuis bien longtemps : « La France : la Fille aînée de l’Église ! Aujourd’hui, dans la capitale de l’histoire de votre nation, je voudrais répéter ces paroles qui constituent votre titre de fierté : Fille aînée de l’Église. » Ce titre fut d’abord appliqué au roi de France, désigné comme fils aîné de l’Église, puis par extension à la France elle-même.

Portrait de Cat-modératrice

La dimension communautaire du témoignage missionnaire, selon Jean-Paul II

Temps de lecture estimé : 3 min

Sur le chapitre V de l’encyclique Redemptoris Missio - Deuxième partie : § 48 à 51


L’annonce de l’amour de Jésus-Christ dans les endroits où Il n’est pas connu, la proposition du baptême, n’ont pas pour seuls buts d’augmenter le nombre de croyants et de baptisés et de permettre à telle ou telle personne de découvrir qu’elle est aimée de Dieu et sauvée par lui.

Le pape Benoît XVI lors de la Journée Mondiale de la Jeunesse à Madrid en 2011
Portrait de Cat-modératrice

Qui donc est l’Épouse de Jésus ? 3/3

Temps de lecture estimé : 8 min

Article d'approfondissement

Troisième partie : Voici l’Épouse de Dieu qui porte la honte du monde…
afin de révéler que rien ne peut définitivement rompre l’Alliance


Le livre d’Ézéchiel retrace, à partir du chapitre 16, une période de l’histoire d’Israël personnifié en une très belle femme dont Dieu s’est épris. Dieu a perçu sa beauté à travers sa pauvreté et ses souillures, lui a rendu sa dignité et en a fait sa reine. Mais l’Épouse s’est enorgueillie de sa beauté et s’est détournée de l’Époux pour chercher le bonheur auprès des puissants de la terre et auprès de faux dieux.

Portrait de Cat-modératrice

Qui donc est l’Épouse de Jésus ? 1/3

Temps de lecture estimé : 5 min 30

Première partie : Une Épouse sainte et immaculée ?
 

Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'Église : il s'est livré pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant par le bain d'eau qu'une parole accompagne ; car il voulait se la présenter à lui-même toute resplendissante, sans tache ni ride ni rien de tel, mais sainte et immaculée. […] Voici donc que l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair : ce mystère est de grande portée ; je veux dire qu'il s'applique au Christ et à l'Église. (Ep 5, 25-32)

Le mariage mystique de sainte Catherine de Sienne, tableau de Pinturicchio, 2e moitié du XVe siècle
Portrait de Cat-modératrice

Comment évangéliser le monde, selon Jean-Paul II

Temps de lecture estimé : 4 min 30

Sur le chapitre V de l’encyclique Redemptoris Missio - Première partie : § 41 à 47
 

Dieu veut agir à travers son Église pour accomplir jusqu'au bout son projet d'amour sur l'humanité.

L'activité missionnaire est tout simplement la colaboration avec Dieu, pour permettre la réalisation de son projet de Salut dans le monde et dans l'histoire.

Quels sont les chemins suivis par l'Église pour arriver à ce résultat ?

Pier Giorgio Frassati, jeune laïc italien qui donna le témoignage de l'amour du Christ à travers une vie en apparence ordinaire
Portrait de Cat-modératrice

« Les horizons immenses de la mission ad gentes »

Temps de lecture estimé : 4 min

Sur le chapitre IV de l’encyclique Redemptoris Missio.

 

À l'intérieur de l'unique mission de l'Église, on peut distinguer trois situations :

- La mission ad gentes (qui s'adresse à des non-chrétiens)

- L'activité pastorale de l'Église, là où elle est bien implantée.

- La « nouvelle évangélisation » ou « réévangélisation » là où les baptisés ne vivent plus leur foi.

Le père Franz Wasner (1905-1992), missionnaire dans les Îles Fidji, et Jean-Paul II
Portrait de Cat-modératrice

Le Royaume de Dieu expliqué par Jean-Paul II

Temps de lecture estimé : 3 min

Sur le chapitre II de l’encyclique Redemptoris Missio.

 

Le salut consiste à croire et à accueillir le mystère du Père et de son amour, qui se manifeste et se donne en Jésus par l'Esprit.

L’Ancien Testament (c’est-à-dire les textes bibliques écrits avant la naissance de Jésus) nous montre que Dieu a choisi un peuple spécifique dans le but de révéler et de mettre en œuvre son plan pour nous sauver. Il va commencer à agir avec un seul peuple, mais le but est de nous sauver tous. C’est au sein de ce peuple qu’un jour naît Jésus, qui conduit ce plan à son terme.

Dessin d'Aguijarro représentant Mère Teresa portant Pepo, un enfant atteint du syndrome de Down

Pages

Souscrire à RSS - Église


Dr. Radut Consulting