Aller directement à la navigation

« Les ténèbres ne l'ont pas saisi » !

Portrait de Cat-modératrice
Article du blog: 

Descente dans les limbes, Giotto, peint entre 1320 et 1325


Jésus, le Christ, est ressuscité d'entre les morts, Il nous transmet sa Vie !

Temps de lecture estimé : 2 min
 

Le Christ, que « le Père n'a pas épargné » en faveur de l'homme, et qui, dans sa passion et le supplice de la croix, n'a pas été l'objet de la miséricorde humaine, a révélé dans sa résurrection la plénitude de l'amour que le Père nourrit envers lui et, à travers lui, envers tous les hommes. « Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants ». Dans sa résurrection, le Christ a révélé le Dieu de l'amour miséricordieux justement parce qu'il a accepté la croix comme chemin vers la résurrection. Et c'est pourquoi, lorsque nous faisons mémoire de la croix du Christ, de sa passion et de sa mort, notre foi et notre espérance se fixent sur le Ressuscité : sur ce Christ qui, « le soir de ce même jour, le premier de la semaine... vint au milieu de ses disciples » au Cénacle ou « ils se trouvaient,... souffla sur eux, et leur dit : Recevez l'Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis ; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » (Bx Jean-Paul II, encyclique Dives in Misericordia, § 8)


« Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » dit Jésus (Jean 15.13). Mais le Christ ne nous propose pas une tragédie grecque où le désespoir est légèrement éclairé par la beauté de gestes nobles ou d'amours passionnés.

Si Jésus a donné sa Vie pour nous, c'est parce qu'Il savait qu'ensuite sa Résurrection nous entraînerait dans sa Vie. Jésus ne nous rejoint pas dans notre désespoir à la manière d'un capitaine qui sombre avec les passagers de son navire. Il est descendu au plus profond des enfers, pour y chercher ceux qui attendaient leur rédemption, Il est descendu au plus profond des ténèbres que nous portons en nous pour y semer sa Vie.

Même quand nous nous sentons envahis par les ténèbres, que nous croyons que tout est perdu, que nous nous sentons coupés de la Vie de Dieu — à cause de nos péchés, du mal qui est en nous, ou de blessures qui nous écrasent — nous pouvons nous appuyer sur la certitude que c'est au plus profond de ces ténèbres que Jésus est descendu entre sa mort et sa Résurrection. Nous pouvons nous appuyer sur le fait que, si nous acceptons d'être enfants de Dieu, les ténèbres ne peuvent pas nous saisir, mais la sensation d'être engloutis ne peut qu'aboutir, à la fin, à être entraînés dans la Vie que Jésus a déposé au fond de notre gouffre.

C'est parce que Jésus « a accepté la Croix comme chemin vers la Résurrection » que ses disciples, les prêtres, ont le pouvoir de remettre les péchés à ceux qui veulent accueillir le Salut. Peu importe si nous retombons sans cesse dans le péché : Jésus est descendu en nous plus profond encore qu'à la racine de notre péché. Tout ce qui nous est demandé est d'accepter cette présence et d'accueillir encore et encore le pardon qui nous entraîne vers la Vie.

 

 

Évaluez cet article: 
Moyenne : 4 (1 vote)

Commentaires

Bien sûr descendu ds le monde pour sauver l'humanité...et bénir toute les mauvaise œuvre de Satan. .

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting